Une politique concrète, deux postulats pour les Brigades

Les Brigades oranges vous avaient annoncé des mesures concrètes, elles aboutissent aujourd’hui suite à l’acceptation de deux postulats par le Grand Conseil valaisan.

Notre concept ne se résume pas uniquement à un buzz vide de sens. Nous ne menons pas une politique de l’image et de slogan, mais proposons des solutions tangibles aux problèmes de société qui se posent. Si notre première intervention publique se voulait aguicheuse et provocante, toute notre démarche s’inscrit dans un parfait esprit de raison et de travail.

En octobre passé, les Jeunes démocrates chrétiens du Valais romand (JDC Vr) avaient mis sur pied une journée réunissant plusieurs professionnels en charge des questions de solidarité intergénérationnelle. Après réflexion, ils avaient déposé au Grand Conseil cinq postulats par le biais du député Joachim Rausis. Pour des questions de calendrier, deux ont pour le moment été soumis aux parlementaires grâce aux interventions de la députée-suppléante Fanny Darbellay et du député-suppléant Beat Eggel. Les textes ont été acceptés sans aucune opposition ce mardi 13 septembre 2011.

Le Conseil d’Etat a donc pour mandat d’analyser les mesures à mettre en œuvre pour répondre aux préoccupations des Brigades oranges et de la population valaisanne.

 

  • «Pour des EMS sociaux» : rendre les EMS plus accueillants et les intégrer à la vie quotidienne en les construisant au cœur de nos villes et villages. Les espaces de rencontre sont primordiaux pour maintenir des liens intergénérationnels.

 

  • «Facilitons l’accès aux CMS» : encourager les structures permettant aux aînés de vivre à domicile le plus longtemps possible grâce à des chèques garantissant la gratuité des trois premières visites des CMS et grâce à un allègement fiscal pour les familles lors de la prise en charge d’une personne âgée à domicile.

Ces propositions des JDC Vr ont pour but d’améliorer la condition de nos aînés et de leurs familles.

 

Petit clin d’oeil de Canal9 sur le sujet lors de la visite des Brigades oranges au Grand Conseil : Pas perdu pour tout le monde.

 

[tab: Postulat 1.138 « Pour des EMS sociaux ! »] 

Monsieur le Président, Madame, Messieurs les Conseillers d’Etat, Mesdames, Messieurs les Députés, chers collègues,

Le postulat que je vous demande de soutenir aujourd’hui est le fruit d’une réflexion entamée par les Jeunes démocrates chrétiens du Valais romand (JDC Vr) sur le thème de la solidarité intergénérationnelle. Afin d’en cibler mieux les défis, ils avaient organisé en octobre passé, une journée de réflexion réunissant les différents acteurs du milieu.

Les JDC Vr sont arrivés à la conclusion que les structures d’accueil pour personnes âgées étaient avant tout axées sur une prise en charge médicalisée de ces personnes et que la dimension sociale de la vie au sein des homes n’était pas suffisamment mise en valeur. Quoique les JDC Vr ne remettent pas en cause la nécessité d’une prise en charge efficace du corps médical dans les cas de démence ou de maladie d’Alzheimer, ces derniers souhaitent toutefois que la lettre « S » de l’acronyme « EMS » ne soit pas un concept vide de sens.

Sans tomber dans le travers du cliché, il arrive que certains de ces établissements soient constitués de longs couloirs interminables, de béton brut parsemé de structures en acier imprégnant une atmosphère froide et peu conviviale. Nos aînés méritent de terminer leur vie dignement, en tant qu’êtres-humains qui ont beaucoup apporté à la société dans laquelle nous vivons.

A cet égard, je vous propose Mesdames, Messieurs les Députés de soutenir le présent postulat qui invite le Conseil d’Etat à étudier deux mesures visant à remédier à la situation actuelle qui est insatisfaisante.

  • Quoique la localisation des EMS soit du ressort des Communes, nous proposons que ces dernières soient rendues attentives à la possibilité de construire tout futur EMS au cœur de nos villes et villages de sorte à ce que les résidents de ces établissements soient au contact de la population. Nous ne voulons pas de ghettoïsation des établissements médicaux sociaux !

  • Dans le même ordre d’idée, et sans intenter à l’autonomie des Communes, nous proposons qu’une collaboration systématique entre les Communes, les Associations professionnelles compétentes et les Services de l’Etat soit mise sur pied afin de créer des espaces de rencontre conviviaux pour les familles en visite au sein de ces établissements.

Nos aînés sont des personnes à part entière qui méritent respect, reconnaissance et qualité de vie. Les deux mesures précitées permettraient d’instaurer une réflexion et des collaborations en matière de localisation des EMS et de leur architecture afin d’améliorer la qualité de vie de nos aînés.

Je vous remercie de votre attention.

[tab: Postulat 1.139 « Facilitons l’accès aux CMS ! »]

Monsieur le Président, Madame, Messieurs les Conseillers d’Etat, Mesdames, Messieurs les Députés, chers collègues,

Le postulat que je vous demande de soutenir aujourd’hui est le fruit d’une réflexion entamée par les Jeunes démocrates chrétiens du Valais romand (JDC Vr) sur le thème de la solidarité intergénérationnelle. Afin d’en cibler mieux les défis, ils avaient organisé en octobre passé, une journée de réflexion réunissant les différents acteurs du milieu.

Les JDC Vr partagent la conviction que le bien-être de nos aînés dépend de leur cadre de vie au quotidien. A cet égard, il faut encourager les structures leur permettant de vivre à domicile le plus longtemps possible pour autant qu’ils soient encore suffisamment autonomes et en santé. Des structures performantes sont actuellement disponibles afin d’accompagner nos aînés et leur promulguer des services de base dans le domaine du la tenue du ménage ou des soins médicaux.

L’intensification des services d’aide à domicile se justifie en vertu de l’augmentation de l’espérance de vie et ainsi des personnes ayant besoin d’assistance. Afin d’évaluer les besoins spécifiques à chaque situation, les JDC Vr proposent d’améliorer le mode d’interaction entre les aînés et les structures CMS et de soutenir financièrement les familles ayant besoin de faire recours à ces services.

A cet égard, je vous propose Mesdames, Messieurs les Députés de soutenir le présent postulat qui invite le Conseil d’Etat à étudier deux mesures visant à améliorer encore les excellentes prestations fournies par les CMS :

  • Afin d’améliorer l’accessibilité des structures CMS, nous proposons la mise en place de chèques aînés garantissant la gratuité des trois premières visites des CMS à domicile.

  • De plus, nous demandons un allègement fiscal pour les familles en fonction du degré de prise en charge d’une personne âgée. Le niveau de dépendance serait calculé par les CMS.

Nos aînés sont des personnes à part entière qui méritent respect, reconnaissance et qualité de vie. Les deux mesures précitées permettraient d’améliorer le quotidien des personnes âgées souhaitant demeurer à domicile et de ménager leur porte-monnaie et celui de leur famille.

Je vous remercie de votre attention.


Catégorie: Communiqués, Fédérales 11' | Commentaires fermés sur Une politique concrète, deux postulats pour les Brigades

Comments are closed.