Les familles valaisannes gâtées ! Grâce à qui ?

Après le Conseil national en avril, c’est au tour du Conseil des Etats de recommander au peuple d’enterrer l’initiative UDC « Pour des familles » demandant une déduction fiscale pour la garde des enfants à la maison. Le Valais, grâce au PDCVr, a introduit en 2010 déjà dans sa loi fiscale une déduction de Fr. 3’000.- par enfant jusqu’à 14 ans pour la garde de ses propres enfants.

Cette proposition n’a également pas passé la rampe du Conseil des Etats, les parlementaires de la chambre haute n’ayant pas estimé nécessaire de soutenir un modèle familial où l’un des deux parents s’occupe des enfants à la maison. Les sénateurs s’inquiètent des pertes fiscales que cela engendreraient pour les cantons et la Confédération. Une vision que ne partage pas le PDCVr, qui s’engage pour que chaque famille puisse librement et sans contraintes financières choisir son mode de fonctionnement.

En 2009 déjà en Valais

Les groupes PDCB et PDCC, par les députés Joël Gaillard, Jean-Daniel Bruchez, Nicolas Voide et Pascal Gaillard, ont déposé en date du 9 septembre 2009 une motion concernant un enfant – une fiscalité.

Motion acceptée au stade du développement le 17 décembre 2009 et transmise pour traitement au Conseil d’Etat, qui l’a acceptée sous forme de postulat en session de mai 2010.

Lors de la révision de la loi fiscale des sessions de mai et septembre 2010, l’article 29 al. 1 lettre l de ladite loi a été modifié, afin de répondre à la motion et aux demandes du PDCVr, en introduisant une déduction de Fr. 3’000.- par enfant pour la garde de ses propres enfants.

Le PDCVr, par ses actions, tient à donner aux familles les moyens de rester le noyau de la société, principal lieu de transmission des valeurs et berceau de l’éducation.

Carole Furrer Secrétaire générale


Catégorie: News, Positions | Commentaires fermés sur Les familles valaisannes gâtées ! Grâce à qui ?

Comments are closed.