Pourquoi nous disons NON au DPI le 14 juin

Tout d’abord, devant un thème autant sensible et technique, il est intéressant de rappeler les termes exacts qui seront soumis au vote. Actuellement, la Constitution dit clairement : « ne peuvent être développés hors du corps de la femme jusqu’au stade d’embryon que le nombre d’ovules humains pouvant être immédiatement implantés ». La modification proposée au peuple permettrait de développer jusqu’au stade d’embryon « le nombre d’ovules humains nécessaire à la procréation médicalement assistée ». Cette phrase sous entend donc que l’on pourra purement et simplement produire des embryons, en faire une sélection et détruire ceux que l’on ne désire pas. (suite…)